La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent

Une guilde de Warhammer Online sur serveur Athel Loren
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
FORUM FERME

Partagez | 
 

 [Appendice] La guerre de la barbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valahuir
Admin
avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 19/07/2009

Feuille de personnage
Carrière: Guerrier fantôme
Rang de Carrière: 40
Rang de Renom: 51-60

MessageSujet: [Appendice] La guerre de la barbe   Mer 13 Jan - 2:02

En farfouillant dans la bibliothèque à la demande du jeune prêtre, qui voulait mieux connaitre les cultures et l'histoire de ses compagnons, Valahuir non seulement se mit à tousser mais il tomba aussi sur un vieux parchemin qui s'effrita pour redevenir poussière entre ses mains. Il reconnu à certaines enluminures le sujet qui avait du y être évoqué, celui de l'origine des dissensions terribles qui unissent, ou plutôt qui opposent son peuple et celui de leurs alliés nains. "Voici justement une histoire qui passionnerai notre jeune ami!" pensa Valahuir. "Quel dommage que le parchemin soit tombé en poussière.."

Quelques jours après, ayant murement réfléchi à la question, il vint avec délicatesse apposer dans la bibliothèque un ouvrage tout neuf, acquis à la bibliothèque d'Aldorf au retour d'un combat monotone, mais qui lui avait permis d'empocher une somme rondelette. "Voici un investissement qui, je l'espère, ne sera pas perdu! Il est bon que tous les guerriers connaissent cette histoire, car elle montre combien est importante la loyauté et la confiance au sein d'une compagnie!"


(texte in Wiki)


Contexte


Environ 2000 ans avant la naissance de Sigmar, le Roi haut-elfe Caledor le premier avait, après une longue période de guerre civile, fractionné le peuple elfe en deux. Les elfes renégats, ensuite appelés elfes noirs, furent exilés, avec à leur tête Malékith le traître. Peu de temps après, Caledor le premier mourut et laissa le trône à Caledor le second, qui n'avait pas hérité des qualités de suzerain de son père. Le jeune Roi Phénix était irréfléchi, impétueux et orgueilleux, son bras était puissant, mais Ulthuan aspirait à la stabilité et elle n’allait pas trouver en lui la parcimonie et la mesure qui aurait été nécessaire.

Aux premiers temps de son règne, les routes commerciales coupées lors de la guerre civile furent de nouveau ouvertes et le commerce avec les nains était florissant. Leur précieux métal et leurs objets manufacturés étaient importés en grand nombre chez les Hauts Elfes. De grandes galeries souterraines liaient les forteresses des nains qui, se croyant à l’abri de tout danger, savaient mal de quelle période agitée sortaient leurs alliés d’alors.

Malékith, qui entre temps s'était établi avec les renégats elfes sur la terre sombre de Naggaroth, désirait porter un coup fatal aux relations des Hauts elfes et des nains. Déguisés en guerriers d’Ulthuan, des elfes noirs lancèrent brutalement des attaques sur les caravanes et les convois commerciaux, massacrant un grand nombre de nains et s’emparant de leurs biens. Le soupçon tomba tout naturellement sur les hauts elfes.

Le roi Gotrek exigea réparation. Lorsque la nouvelle de cette demande parvint à Caledor, sa réponse fut immédiate et dénuée de diplomatie : il fit envoyer un message clamant qu’un Roi Phénix ne répondait pas aux exigences et qu’il n’accédait qu’aux suppliques. Les nains sont un peuple fier et ombrageux, suggérer à leur Haut Roi de supplier pour obtenir quelque chose était aussi insultant que de lui proposer de se raser la barbe. Sa réponse fut donc de faire dire à Caledor qu’il ne suppliait ni les Dieux ni les elfes et d’exiger cette fois pour cette insulte le double de la réparation initialement demandée. Caledor renvoya l’ambassadeur nain chez lui avec la barbe rasée et un message disant que si Gotrek voulait réparation, il n’avait qu’à venir se servir lui-même en Ulthuan. Durant tout ce temps, les agents de Naggaroth semaient la discorde partout dans le Vieux Monde. Maintenant que l’honneur était atteint, il n’y avait plus qu’une issue possible : la guerre.


Le Conflit


Les armées naines marchèrent contre la cité portuaire de Tor Alessi (aujourd’hui L’Anguille en Bretonnie) et l’assiégèrent. Le roi Gotrek jura qu’il obtiendrait son or, quitte à se payer en sang elfique, ou se raserait la tête s’il échouait. Un tel serment était lourd de sens : son ambassadeur, n’ayant pu supporter la honte de vivre sans barbe, était devenu un Tueur et les nains étaient déterminés à ne pas condamner leur roi au même destin.


Apprenant l’attaque des nains, Caledor fut outré et envoya sur-le-champ une expédition secourir Tor Alessi. Ses conseillers furent consternés de voir s’éloigner les voiles des immenses navires, car ils redoutaient que l’envoi d’un tel ost de guerre ne laisse l’île d’Ulthuan sans défense. Caledor, qui considérait que ces craintes n’avaient aucun fondement, leur opposa une rage folle.

Sur le Vieux Monde, la guerre s’enlisa, aucun camp n’étant assez fort pour écraser l’autre. Les forteresses des nains étaient proprement inexpugnables. Les nains, qui étaient résolus, vigoureux et refusaient d’admettre leur défaite même si cela devait leur coûter la vie, ne ressemblaient à aucun adversaires précédents des elfes. Leur fureur n’était pas celle des hordes du Chaos, leur incroyable ténacité était couplée d’un savoir militaire considérable et d’un sens tactique consommé. Pour leur part, les nains furent stupéfaits de la puissance des armées elfiques, n’ayant jugé de la force d’Ulthuan que par celle d’une de ses provinces mineures. Les pavés de chevaliers en armures et d’infanterie disciplinée n’étaient pas ce à quoi ils s’attendaient. Cependant, en véritables nains, ils n’étaient pas prêts à reconnaître une erreur d’appréciation.

La Fin d'une ère de Paix

Cette guerre engendra un héritage de haine et d’amertume qui devait durer des millénaires. En réponse à l’épisode de la barbe rasée, les nains abattirent des forêts entières. Les deux camps s’affrontèrent jusqu’à avoir engagé contre l’autre pratiquement toutes leurs réserves militaires. Lassé de leur manque de résultats, Caledor le Second congédia ses généraux pour prendre lui-même la tête des opérations. Cette erreur fut la dernière qu’il commit. Lors du quatorzième siège de Tor Alessi, il chargea droit vers le cœur de l’infanterie naine et fut occis par le roi Gotrek qui arracha la Couronne du Phénix de son cadavre en compensation de l’insolence des elfes.

Les nains se retirèrent en clamant que leur honneur était sauf et refusèrent de répondre à toutes les demandes des elfes pour récupérer la couronne. Gotrek leur fit savoir que s’ils la désiraient, ils pouvaient toujours venir se servir eux-mêmes à Karaz-a-Karak.

Alors même que les elfes rassemblaient une armée pour aller assiéger la capitale des nains, la nouvelle se répandit que les elfes noirs avaient une fois de plus envahi Ulthuan. Les plans du Roi Sorcier avaient porté leurs fruits.

La Couronne du Phénix repose à ce jour sous les grandes voûtes du Pic Eternel, source de ressentiment entre les deux races. Les nains en réfèrent aux elfes en les nommant "briseurs de serments" et "tondeurs de barbes", étant eux-mêmes traités de voleurs. Ce fut une guerre mesquine et inutile, mais le pire était encore à venir.

_________________


Dernière édition par Valahuir le Jeu 14 Jan - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maginyl

avatar

Nombre de messages : 509
Age : 35
Date d'inscription : 06/03/2009

Feuille de personnage
Carrière: Archimage
Rang de Carrière: 40
Rang de Renom: 61-70

MessageSujet: Re: [Appendice] La guerre de la barbe   Mer 13 Jan - 3:13

tres joli ^^

_________________

Ami des plantes / Créateur de potions, liniments et teintures
Revenir en haut Aller en bas
 
[Appendice] La guerre de la barbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LAlt] Guerre de la Barbe-Comment jouer 4 dragons à 2000pts?
» la courone du destin
» La campagne Warhammer Battle 2010
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» Chariot de guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent :: Aux abords du camp :: La salle des cartes :: La bibliothèque-
Sauter vers: