La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent

Une guilde de Warhammer Online sur serveur Athel Loren
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
FORUM FERME

Partagez | 
 

 La disparition du sergent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grognir
Frère d'Armes
avatar

Nombre de messages : 724
Age : 36
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Carrière: Prêtre des runes
Rang de Carrière: 40
Rang de Renom: 51-60

MessageSujet: La disparition du sergent...   Lun 17 Nov - 13:55

Le tavernier était bien inquiet : il n’avait pas vu Grognir depuis deux jours. C’est Ghal qui s’en était rendu compte le premier en cherchant le nain pour lui demander des précisions sur une recette un peu étrange.

« Par Sigmar, deux jours que vous n’l’avez pas vu et vous ne nous avez pas alerté ? Mais où avez vous la tête bon sang ! » Pestait le prêtre-guerrier.

La nouvelle s’était répandu comme une traînée de poudre dans toute la compagnie. Les théories les plus farfelues étaient lancées ici et là pour expliquer cette étrange disparition. Certains pensaient même être directement impliqué, à l’image de dame Ilunielle dont les larmes étaient intarissables :

« Je suis sûre que Monsieur Grognir n’a pas supporté sa tunique dorée que je lui ai confectionnée… Il était pourtant presque… mignon dedans… »

Certains elfes réagissait de manière un peu hautaine, en minimisant la gravité de la situation. Kcorasadrah, par exemple, relativisait :

« Mais ce n’est rien voyons, mon lion va le retrouver en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Rapportez moi une de ses affaires pour lui faire renifler, et le tour et joué ! »

Rielaldrir alla donc dans la tente du sergent, et revint voir le lion blanc en portant au bout de sa longue épée une espèce de tissu… une chaussette ! oui c’était une chaussette. Il l’approcha du gros lion, qui avait pris une teinte encore plus blanche qu’avant.

« Fait pas ton timide Hellclaw, tu as déjà reniflé des pires choses ! »

Le lion approcha délicatement sa truffe de la chose odorante. Il aspira alors une profonde goulée d’air…
Deux soigneurs furent appelés en urgence. On allongea le lion sur une paillasse. Ilunielle pleurait toutes ses larmes pensant que le lion était mort, et tentait désespérément de lui donner une infusion. Kcorasadrah était devenu livide, il ne bougeait plus en regardant son lion agoniser. Griewyr avait déjà attrapé la chaussette avec sa pince pour en faire une nouvelle grenade bactériologique…
Il fallut plusieurs heures pour que le calme revienne dans la compagnie.

Le capitaine, adepte des investigations et des interrogatoires, semblait quand à lui vouloir utiliser les grands moyens :


« Sa mère !! Ramener moi sa mère, nous la ferons parler quoi qu’il en coûte ! Elle doit être au courant de quelque chose »

Hurlait-il a qui voulait bien l’entendre en brandissant un tison chauffé au rouge. D’autres essayaient de mettre en œuvre des moyens moins orthodoxes. C’est ainsi qu’un nain déboula dans la taverne en hurlant :

« J’AI TROUVE UNE SOLUTION »

C’était Griewyr qui revenant après s’être éclipsé plusieurs heures. Il était couvert d’huile, et tenait dans sa main une espèce de chose. Le « bidule » était en fait constitué d’un petit tonnelet dans lequel pleins de tuyaux semblaient sortir ici et là, pour re-rentrer dedans par un autre endroit. Sur une des extrémités se trouvait une espèce de « panneau de commande » possédant divers boutons et molettes plus ou moins grosses. En plein milieu, il y avait un gros cadran indiquant visiblement les 4 points cardinaux par l’intermédiaire d’une aiguille forgée.

« J’ai baptisé ça le Grognoscope ! C’est une invention révolutionnaire qui va nous permettre de toujours savoir où est Grognir… Il suffit de bien ajuster les réglages ici, et d’appuyer sur ce bouton… »

Le tavernier, adepte des nouveautés du nain, fut le premier a réagir :

« PLANQUEZ VOUUUS »

L’explosion qui s’ensuivit lui donna une nouvelle fois raison. Elle fut d’une puissance raisonnable par rapport à ce que la taverne était habituée, mais tout de même particulièrement impressionnante si on prenait en compte la taille de l’invention. Les murs vibraient encore plusieurs secondes après l’incident, faisant tomber divers tonneaux derrière le bar.
Certains éclataient en touchant le sol, d’autres rebondissaient, mais un des tonneaux fit un bruit particulièrement mou…

Et pour cause, ce tonneau, c’était Grognir. Tout le monde se précipita dessus. Un flot de questions vola. On le bousculait, comment allait-il ? respirait-il encore ?

Le petit être sursauta d’un coup, écartant ainsi toutes les mains qui se précipitaient sur lui. Un cercle muet, attentif et inquiet, c’était formé autour du nain allongé par terre. Celui-ci remua un bras, et émis un grognement roque :


« grmbbl… groumf… Apportez moi une bière, j’ai soif »

Réussit-il enfin à articuler. Puis il ouvrit péniblement un œil, et enfin l’autre, et se mis doucement sur son séant. Il remarqua alors tous les yeux rivés sur lui.

« MAIS PAR GRUNGNI vous voulez mon portrait ou quoi ? »

Il tatonna alors ses poches à la recherche de son carnet pour noter les noms des personnes présentent, mais abandonna l’idée lorsqu’il fut de nouveau percuté par un flot inépuisable de questions et d’injures (ces dernières étant surtout lancées par des elfes il lui semblait).

« Quoi quoi QUOI QUOI ? On a plus le droit de se reposer après de durs combat ? J’sais pas si vous avez remarqué, mais j’me suis fait rouler dessus plusieurs fois ces derniers temps ! Tiens d’ailleurs, puisque vous êtes tous là, j’vais vous raconter comment ça s’est passé »

Et le nain, assit par terre devant un auditoire médusé, entama un récit des derniers évènements qu’il avait vécu

/hrp Bon alors à la base je voulais poster dans l’échiquier un petit descriptif des tactiques adverses que j’ai vu en T4 jusqu’à maintenant, mais comme j’ai un peu dévié sur mon introduction, je mets ça ici d’abord. Je posterai plus tard ce que j’ai à dire Surprised)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vivelabiere.com
Valashein
Admin
avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 08/09/2008

Feuille de personnage
Carrière: Répurgateur
Rang de Carrière: 40
Rang de Renom: 41-50

MessageSujet: Re: La disparition du sergent...   Lun 17 Nov - 19:32

Excellent !

Citation :
mais comme j’ai un peu dévié

Ahahaha ... oui quel euphémisme !

_________________
Valashein von Carstein

La teinte blafarde du Chaos doit être lavée dans le feu purificateur de la comète à deux queues.
Et non, nous ne brûlons pas les innocents par plaisir, mais par devoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://wariscoming.bbactif.com
Silëwen

avatar

Nombre de messages : 983
Age : 44
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille de personnage
Carrière: Guerrier fantôme
Rang de Carrière: 40
Rang de Renom: 51-60

MessageSujet: Re: La disparition du sergent...   Mar 18 Nov - 11:57

/HRP

À cause de tes bêtises, la collègue du bureau d'à côté est venue voir ce qui me rendait si hilare... Heureusement que j'avais une blague envoyée par mail en rab, quoi que je pense qu'elle n'a pas compris comment ce truc débile pouvait me mettre les larmes au yeux, j'espère qu'elle mettra ça sur le compte de la fatigue... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La disparition du sergent...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La disparition du sergent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» postuler au poste de sergent de police
» Ville de Gamla Stan - DISPARITION DE GAMLA STAN - R.I.P
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» Disparition d'une sauvegarde
» sergent monté d'alméric

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent :: Aux abords du camp :: La taverne des quartiers libres-
Sauter vers: