La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent

Une guilde de Warhammer Online sur serveur Athel Loren
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Ier récit: L'Empire: L'Inquisition IIème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steiner

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Carrière: Répurgateur
Rang de Carrière: 40
Rang de Renom: 41-50

MessageSujet: Ier récit: L'Empire: L'Inquisition IIème partie   Jeu 18 Déc - 11:47

LES FACTIONS RADICALES


Certains parmi l’Inquisition cherchent à combattre le mal par le mal. Quelques uns ont réussi à contrôler les pouvoirs du Chaos pour lutter contre le Chaos. Ces individus sont généralement appelés Radicaux (ou d’autres termes moins flatteurs tels qu’hérétiques ou traîtres) et sont invariablement calomniés par les Puritains qui sont bien plus nombreux qu’eux. Néanmoins, certains des membres les plus respectés de l’Inquisition sont des radicaux ou du moins laissent quelques latitude à ces derniers dans leurs recherches, car ils pensent que pour combattre le Chaos, il faut d’abord le comprendre.

Les plus avancés sur la voie du radicalisme sont ceux qui utilisent des artefacts corrompus pris à leurs adversaires. Certains emploient même des armes démons arrachées à leurs victimes, car leur puissance est immense pour qui sait la contrôler. On murmure même au sein des plus hautes instances que certains membres de la Reiksguard en feraient autant.

Certains sont allés encore plus loin dans leurs recherches des pouvoirs du Chaos, en créant des entités répertoriées sous le nom de Possésés. Ce procédé antique dangereux à l’extrème n’est utilisé que par les Radicaux les plus expérimentés ou les plus inconscients, car il vise à emprisonner un démon dans le corps d’un mortel, supplantant ainsi son âme. Par des rituels longs et minutieux, un hôte peut être préparé pour retenir l’essence d’un démon captive de sa chair, à l’aide de sceaux puissants, de chaînes bénies et de cantiques d’invocation. Le Possédé résultant de ses rites et en théorie obligé de servir le responsable de sa situation et d’obéir à ses ordres, bien que cela ne soit pas toujours le cas.

La création d’une telle entité est un prétexte suffisant pour qu’un Inquisiteur soit déclaré Excommunicate Traitoris par un jury composé de ses pairs, avant d’être pourchassé jusqu’à sa mort. Ces Inquisiteurs sont abhorés comme des traitres et renvoyés de leur Ordre. Même pour les Inquisiteurs les plus loyaux, le plus grand danger du Choas n’œuvre pas sur les champs de batailles mais dans le cœur des justes, les menant petit à petit, par ses promesses murmurées, sur les chemins de la damnation.

Les Tolérants représentent une philosophie qui est l’une des plus vieilles de l’Inquisition. Leur but ultime de cette faction est de contrôler les pouvoirs du Chaos pour servir l’Humanité. Ils croient que le Chaos ne peut être vaincu, car il n’est qu’un reflet du caractère de l’Homme. Ils s’appuient sur le fait que Sigmar, autrefois humain, n’a pu qu’uitiliser ces pouvoirs afin d’acquérir son statut divin en pénétrant au plus loin dans les Royaumes du Chaos. Cela ne signifie nullement qu’ils veulent faire sombrer le monde dans le Chaos, mais plutôt qu’ils veulent capturer l’essence du Chaos et l’utiliser à des fins bénéfiques plutôt que destructrices. De la même manière que la magie (et donc le Chaos) permet de soigner les blessures les plus mortelles et que les sorciers impériaux manipulent pour le bien de l’Empire, les autres facettes du Chaos peuvent selon eux être contrôlées, et maîtrisées au bénéfice de l’Humanité.

Les Tolérants étudient tous les aspects du Chaos, s’investissant de leurs pouvoirs dès que possible, ne le détruisant que s’il y sont obligés. Ils utilisent des artefacts corrompus par le Chaos, des armes-démons, et d’autres objets hérétiques, considérant leur pouvoir comme un outil pour combattre le Chaos et ses suivants hérétiques.

Il existe parmi cette faction des individus dont les convictions sont encore plus extrémistes, connus sous le nom d’Evolutionnistes. Ils pensent que les Champions du Chaos qu’a connu l’histoire du Vieux Monde sont investis d’un énorme pouvoir, mais l’opportunité d’utiliser une telle puissance est gâchée. Ils pensent qu’un surhomme investi d’une grande énergie chaotique peut être façonné, mais dans le but de défendre l’Humanité. La grande majorité des Inquisiteurs considèrent les Tolérants et plus particulièrement les Evolutionnistes, marchent en équilibre précaire au bord d’un précipice. Les Tolérants sont généralement des individus arrogants et dangereux, car ils jouent avec des forces qu’ils ne comprennent pas complètement.Les Inquisiteurs Puritains méprisent particulièrement les Evolutionnistes, qu’ils considèrent comme les pires des hérétiques avec leur volonté d’égaler les dieux. Toutefois, étant l’une des plus ancienne philosophie de l’Inquisition, et incluant un grand nombre de ses plus puissants membres, seuls les plus courageux Inquisiteurs se dressent contre les Tolérants. La plupart du temps, quelques uns vont faire cause commune contre un Tolérant dans un effort de rendre la justice contre des hérésies qu’ils auront constatées.

Leurs associations avec les entités du Chaos et les démons font que beaucoup de Tolérants et d’Evolutionnistes s’associent régulièrement avec des cultes du Chaos. Ils sont connus pour créer leurs propres sectes dont le but est de trouver d’anciens artefacts issus de l’Immatérium.

Une autre puissante faction est celle des Recongrégateurs. D’après la philosophie Recongrégationiste, l’Empire est corrompu est décadent. Il ne sert plus dans le but dans lequel il a été fondé, et fonctionne en dépit des institutions qui le servent plutôt que grâce à elles. Les immenses édifices de l’administration impériale et la foule de politiciens et bureaucrates qui les peuplent doivent être rasés et reconstruits pour le bien de l’Empire. Si l’Empire continue de stagner, il s’effondrera et l’Humanité deviendra la proie des milliers de dangers qui la guettent. Les Recongégateurs tentent de déstabiliser les organisations impériales de l’intérieur, remplaçant les personnes corrompues et/ou trop conservatrices par des hommes aux idées plus radicales et adoptant leurs idéaux. De nombreux Inquisiteurs craignet de tout changer trop vite, préférant modifier subtilement les institutions pour les remodeler à leur volonté, des changements trop directs pourraient accélérer la chute prématurée de l’Empire, provoquant ainsi un désastre irréparable.

Les Recongégateurs aident parfois des sectes anti-impériales, altérant la philosophie du culte pour correspondre à la leur. Ils n’hésiteront pas à utiliser la force si cela peut leur permettre d’atteindre leurs objectifs plus rapidement.

Il est facilement compréhensible que les Recongrégateurs soient fréquemment pris dans des rixes contre les partisans de la philosophie des Questeurs, car les deux croyances sont diamétralement opposées. Ces rixes peuvent entraîner des conflits plus importants alors que les Inquisiteurs des deux factions s’opposent, d’un côté pour maintenir un gouvernement en place, et de l’autre pour le destabiliser pour créer un nouvel ordre.

Les Armaguedonistes pensent que le meilleur moyen de renforcer l’Humanité est de la confronter à de terribles conflits, car ils croient que l’Homme est plus fort pendants les ères de lutte. Durant les grandes périodes de conflit, les technologies font des bonds en avant, et la foi progresse, embrasant le Vieux Monde en un instant. Les Incursions du Chaos ne purgent elles pas l’Empire de ses membres les plus déloyaux ? Les grandes batailles n’ont elles pas donné naissance à des héros que chacun se doit de suivre l’exemple ? Voilà les arguments que la faction avance pour étayer leurs hypothèes ; ils pensent que l’Humanité ne montre sa vraie valeur que lorsqu’elle subit les pires tourments. C’est dans ce but que les Armaguedonistes tentent par tous les moyens de propager les conflits et les guerres, assurant ainsi un futur à l’Humanité. Les Armaguedonistes allument les feux de la haine, pour que l’Homme soit toujours vigilant, pour que l’Homme guerrier soit toujour prêt à combattre, et pour qu’aucun ne se croit en sécurité et ne relâche son attention. Ils dressent des factions, et parfois même des cités entières les unes contre les autres pour que les survivants soient plus fort encore.

Les Armaguedoniste sèment le trouble partout où ils passent, utilisant les phobies et les peurs des Généraux Impériaux, des officiers militaires ou de la population de manière à alimenter la superstition, la suspicion et la violence. Ils travaillent généralement avec des sectes terroristes et tissent des liens avec les cultes interdits. Ils travaillent le plus souvent à mettre en place des attentats terroristes ou des rébellions, juste pour pouvoir avertir les autorités, obligeant ainsi les pieux serviteurs de l’Empire à purger la corruption de leur monde. On trouve des Armaguedonistes dans toutes les couches de l’Inquisition.

Les autres membres de l’Inquisition ne font pas confiance aux Armaguedonistes, car ils ne comprennent pas leurs motivations et leur vouloir de suivrent les prédictions du Grand Armaguedon. Leurs opposants soutiennent qu’au lieu de renforcer l’Humanité, les activités destructrices des Armaguedonistes affaiblissent et destabilisent l’Empire, menaçant ainsi de détruire ce qui a été si long à construire. Bien trop souvent, un Inquisiteur enquêtant sur des cultes hérétiques sésireux de détruire l’Empire se retrouvent face à une secte aidée ou dirigée par un Armaguedoniste. De telles rencontres se terminent le plus souvent de manière sanglante, car les Armaguedonistes sont des individus violents et extrèmes dans leurs réactions.

Un énorme doute subsiste actuellement à propos des Armaguedonistes : il semblerait que certains membres de cette faction aient des relations avec un ancien culte renégat ou en fassent partie. Pour l’instant seul un nom revient trop souvent pour être ignoré, celui de Malal. Bien que nous n’en soyons qu’au stade des suppositions, il semblerait que la secte menée par cet individu œuvre depuis plusieurs siècles dans le sens de l’Inquisition sans jamais entraver ses activités.

Parmi toutes ces factions, il reste un cas inquiétant qui ne cesse de générer spéculations, doutes et animosités. C’est celui de la philosophie, ou plutôt du culte Solkanique. De nombreux rapports indiquent que cette ancienne secte prêchant l’aspect du Chaos qu’est l’Ordre se renforce de jour en jour parmi les Inquisiteurs et gagne rapidement en puissance. Beaucoup d’entre eux auraient déjà rejeté la toute suprématie de l’Empereur Dieu Sigmar au profit de la dangereuse entité Solkan, dont aucun Inquisiteur n’a de doute quant à sa nature destructrice et qui considère ses agents hérétiques. De toutes les factions aucun n’a non plus de doute sur le fanatisme des Inquisiteurs voués à l’Ordre et au danger qu’ils représentent pour la stabilité impériale. Déjà, la plupart considèrent les cultistes de Solkan Excummunicate Traitoris, sur le fait fondé de leur rejet des dogmes impériaux et de la Parole Divine du Saint Empereur Sigmar représentée par l’Empereur et le Grand Théogoniste. Ajouter à cela, nombreux sont ceux qui affirment leurs positions par la nature même de l’origine de l’Ordre qui reste incontestablement comme résultante du Chaos, et donc hostile à l’Humanité et à sa caractéristique primordiale qui est le libre arbitre.



CONCLUSION SUR LES FACTIONS INQUISITRICES


Comme vous pouvez l’imaginer, les rencontres entre les différentes factions sont le plus souvent très tendues et des conflits ont déjà éclaté entre Inquisiteurs. Malgré cela, il ne faut pas oublier que la nature secrète de nos activités nous empêche d’agir ouvertement pour lutter contre ces manifestations excessives. Au cours de l’histoire, des guerres entre Inquisiteurs ont déjà eut lieu, même si ces évènements sont rares et ne sont pas connus du grand public. Mais comme pour toute philosophie, une idée ne peut être tuée et ces factions continueront d’exister malgré le fait que certains Inquisiteurs s’emploient à éradiquer ce qu’ils perçoivent, à tort ou à raison, comme une hérésie.

Malgré tout, une telle dévotion doit être encouragée, car la diversité de pensée et le libre arbitre ont toujours été plus profitables à notre organisation que l’obéissance stricte à toutes règles écrites. Une manipulation discrète de ces informations pas nos agents est recquise, et nous devons continuer à observer plutôt que de commander, comme il en a toujours été pour ce genre d’affaire.




Vous dites que je suis fou, mais de quel droit jugez-vous ce qui est sain et ce qui ne l’est pas ?
J’ai combattu dans les ténèbres loin de la vue des hommes.
J’ai vu le visage qui se rit de vous dans vos cauchemars.
J’ai senti le souffle putride qui jaillit de la bouche même de l’enfer.
J’ai entendu les voix silencieuses qui vous font trembler de terreur.
J’ai pénétré dans le royaume entre les mondes, là où il n’y a plus de temps ni d’espace.
J’ai combattu des créatures dont la vue suffirait à vous flétrir l’âme.
J’ai combattu des horreurs qui peuvent tuer d’un regard et provoquer une terreur sans nom.
J’ai regardé la mort en face et je l’ai défiée.
J’ai regardé dans les yeux de la Folie et j’ai vu mon terrible destin.
J’ai fait tout cela pour vous, pour votre protection et pour garantir le futur de l’Humanité.
Et malgré tout cela vous me dites que je suis fou, vous qui n’avez jamais pu supporter ce que j’endure en silence.
De quel droit m’accusez-vous d’hérésie ou de blasphème ? Qui n’a jamais entendu le murmure des Sombres Dieux à son oreille ?
Vous êtes faibles et vulnérables. D’une fragilité humaine. Je suis fort et pourtant vous me jugez.
Mais qui êtes vous pour juger mes péchés, vous dont le cœur est plus coupable que le mien ?
Seuls les fous trouvent la force de réussir ; ceux qui réussissent peuvent juger de ce qui est sain.


Steiner Anderssen, Haut Juge d'Altdorf
Revenir en haut Aller en bas
 
Ier récit: L'Empire: L'Inquisition IIème partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orques/Empire a 1500pts (1er partie)
» empire planétaire
» inquisition 2000pts
» Empire VS Orques sauvages et Night goblins ;)
» Vente costume style Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent :: Aux abords du camp :: La salle des cartes :: La bibliothèque-
Sauter vers: