La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent

Une guilde de Warhammer Online sur serveur Athel Loren
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
FORUM FERME

Partagez | 
 

 IIIème récit: les Nains Ière partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steiner

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 01/10/2008

Feuille de personnage
Carrière: Répurgateur
Rang de Carrière: 40
Rang de Renom: 41-50

MessageSujet: IIIème récit: les Nains Ière partie   Jeu 18 Déc - 12:09

Passé

La lutte contre le Chaos

Ce peuple fut longtemps l'un des plus puissants du vieux monde. À l'origine, il dominait un vaste Royaume qui s'étendait sur, ou plutôt sous, toutes les montagnes du bord du monde. Ils furent aux premières lignes du grand affrontement contre le chaos, lorsque le vieux monde faillit devenir un monde démon, et combattirent les hordes chaotiques avec ferveur pour maintenir l'ordre, aidé des Elfes. Les nains continrent l'avancée du chaos, ce qui laissa le temps aux Elfes de créer un puits de magie (l'origine des vents de magie du vieux monde) afin de stopper l'emprise des démons sur la planète. Ainsi, l'intarissable flot de combattants du chaos s'interrompit, accordant la victoire aux forces libres et particulièrement aux nains. Durant ces affrontements, mourut un futur Dieu des nains, Grimnir, parti seul affronter le "portail" chaotique, sorte de brèche entre le monde immatériel des démons et l'univers tangible. Il est considéré comme le plus grand héros nain de tous les temps, et comme le sauveur de la planète, sa mort héroïque est sans doute une des causes de la fierté de la race Naine. Grimnir siège depuis cet exploit aux côtés de Valaya et Grungni comme Dieux majeurs des nains. En termes de jeu on remarquera que les haches runiques ayant appartenu à Grimnir sont parmi les plus mortelles armes à la disposition des grands héros tels le Haut-Roi et le Nain Blanc (et peut-être Gotrek Gurnisson).


L'Age d'Or

Après cela, les nains purent reprendre une existence plus calme, étendant leur Empire sous toutes les montagnes du Bord du Monde, et connurent leur Age d'Or, durant lequel ils produisirent les plus magnifiques artefacts et furent plus puissants que jamais. Ils possédaient les plus grandes mines d'alors, extrayant sans peine Gromril, Brynduraz et pierres précieuses pour les travailler en armure, armes, talismans et runes de grande qualité. Ils commerçaient énormément avec les elfes, avec qui ils entretenaient alors d'excellents rapports. Les hommes n'étaient qu'aux prémices de leur civilisation actuelle et étaient en guerre constante entre tribus, ce qui explique l'absence de mentions à leur sujet dans les archives naines.


La Guerre de la Vengeance / de la Barbe
Article détaillé : Guerre de la barbe.
Un jour pourtant, les elfes connurent une guerre civile sans précédents, et leur ambassadeur auprès des nains, Malékith, trahit sa race. Les Hauts Elfes chassèrent les traîtres de leur terre natale, Ulthuan, mais ceux-ci se regroupèrent et devinrent les Elfes noirs, une pâle imitation de la race Elfique dont la cruauté n'a d'égale que leur haine pour leurs anciens frères. Ils attaquèrent une pacifique caravane marchande de Nains, se faisant passer pour des Hauts Elfes, autant pour causer la désolation des deux peuples que pour piller les marchands de leurs ressources.

Les Nains crurent à une attaque de la part de leurs alliés jaloux de leur richesse et de leur gloire, et se préparèrent à la guerre. Le Haut Roi Gotrek Brise Etoiles envoya deux émissaires en Ulthuan afin d'éviter la guerre, mais les Hauts Elfes n'étant pas au courant de l'affaire et se sentant insultés par les accusations proférées par les nains, traitèrent les messagers avec mépris, et les renvoyèrent sur le continent après avoir rasé leur barbe, honte ultime pour les nains, qui vénèrent les ancêtres suivant la taille de sa barbe (la vie d'un nain pouvant atteindre des siècles, sa barbe peut bien traîner au sol à la fin de sa vie, ce qui lui vaut le respect de ses congénères!).

Les Nains prirent cet affront comme une déclaration de guerre, et marchèrent sur les installations Elfiques présentes sur le continent (les nains détestent emprunter les voies maritimes car ils ne font pas confiance aux bateaux, aussi ils ne pouvaient aller combattre en Ulthuan). Rapidement, malgré la perte de Snorri Trois Doigts, fils du Haut Roi, les Elfes sont repoussés et perdent la Couronne du Phénix, qu'ils n'ont toujours pas récupérée à ce jour. Cette guerre est appelée Guerre de la vengeance (par les Nains), ou Guerre de la Barbe (par les Hauts Elfes), en référence aux émissaires tondus entièrement.


Le Temps des Malheurs

La guerre affaiblit énormément les nains, et il leur aurait fallu plusieurs siècles avant de pouvoir retrouver leur ancienne puissance. Au lieu de cela, ils n'eurent que quelques années de répit avant de subir de terribles tremblements de Terre qui ravagèrent leur Royaume souterrain, éventrant leurs fortifications et ensevelissant des parties de leurs places fortes et des mines. Comme si cette calamité ne suffisait pas, les Orques, Gobelins et autres Skavens en profitèrent pour attaquer les nains grandement affaiblis après s'être tenus dans l'ombre pendant des siècles. Les Nains se battirent avec l'énergie du désespoir et un courage à toute épreuve, caractéristiques de leur race, mais ils perdirent néanmoins nombre de forteresses face aux envahisseurs.


Les Temps Présents

Depuis, ils vivent reclus dans leurs dernières forteresses existantes. De temps à autre, un seigneur ou un thane Nain monte une expédition visant à reconquérir d'anciens territoires, mais la plupart du temps ces tentatives échouent, à court ou à long terme.

Aujourd'hui, leur royaume n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut, mais il reste une force avec laquelle il faut compter, comme il le prouva lors de la récente tentative de conquête du Vieux Monde par les forces unies du Chaos, sous la direction d'Archaon, Seigneur de la Fin des Temps, les Nains étant eux-mêmes menés par leur Roi : Thorgrim en personne.


Description de la race Naine

Les nains sont petits, trapus, musculeux et vivent plusieurs centaines d'années. L'honneur, le respect des ancêtres, l'or et surtout la longueur de la barbe sont les plus importantes valeurs pour la nation naine. Étant d'excellents commerçants ainsi que très bon artisans, l'expression « nanufacturé » est devenue très courante.

Les femmes naines sont nettement moins représentées que leurs homologues masculins dans la nation naine. On estime que seulement un nain sur trois est une naine, voir un sur quatre.


Société

Le Royaume nain est comme son nom l'indique une monarchie. Le Haut-Roi est le suzerain de Rois des différentes forteresses naines autres que Karaz-a-Karak, ceux-ci étant eux-mêmes les suzerains de nombreux thanes, les chefs de clans. Chaque clan réside dans une forteresse et a ses propres quartiers dans ces profondes villes souterraines. Chaque clan entretient une armée et lorsque un seigneur part en guerre, il peut demander aide à ses vassaux. A cause de cela (mais aussi parce qu'elle prélève un impôt sur les prises de guerre), l'armée du Haut-Roi est la plus puissante de toutes et la plus impressionnante.


Langage : le Khazalid

Si les nains parlent généralement couramment les langues humaines et elfiques, ils ont leur propre langue connue uniquement par eux et jalousement préservée. Le Khazalid est en effet une langue uniquement transmise et pratiquée entre nains. Le Khazalid a très peu changé depuis sa création et a même servi de modèle pour plusieurs dialectes humains qu'il a influencé.

En plus de l'écriture runique, le Khazalid est une langue assez âpre, les consonnes sont généralement accentuées tels les K ou les R qui sont roulées comme le son du tonnerre. Un nain parlant le Khazalid est donc un spectacle impressionnant tant l'aspect furieux et terrible ressort.


Les Tueurs et Karak Kadrin

Tueur de Trolls NainUn aspect étrange de la culture naine est la caste des Tueurs. Lorsqu'un nain n'a pas pu tenir une promesse, mieux que le suicide, existe le Serment du Tueur. Un tel nain aura renoncé a toutes ses possessions, son rang, sa résidence et erra sans armure, pour affronter les plus terribles créatures et pour laver son déshonneur en mourant honorablement après avoir emporté dans la tombe le plus de monstruosités possibles. Les Tueurs se teignent rituellement la barbe et les cheveux en orange vif, qu'ils enduisent généralement d'amidon pour les dresser sur le crâne. Les tueurs sont des espèces de parias parmi les nains, mais accompagnent parfois les armées naines pour avoir l'occasion d'affronter un ennemi puissant, ils se rassemblent alors en régiments généralement peu nombreux.

Karak Kadrin est la forteresse des tueurs où se trouve le Temple du Tueur, érigé par l'antique roi Garagrim qui dut lui-même faire le Serment. Karak Kadrin est pour l'essentielle peuplée de tueurs et se place comme l'unique résidence de cette caste et leur plus grand sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
IIIème récit: les Nains Ière partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» Nains vs Orques (!!!)
» O&G vs démons 2500 Résultat et partie serrée !
» [Mortels vs Nains] 2000 pts
» Orques et gobz VS Nains en 1500 pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie des Vétérans du Coeur Ardent :: Aux abords du camp :: La salle des cartes :: La bibliothèque-
Sauter vers: